graphic graphic

Devoir de vigilance : Comment sécuriser la relation avec les fournisseurs grâce au portage commercial ?

Nous vous expliquons pourquoi confier à un Tiers de confiance la gestion de ses obligations RSE au regard du devoir de vigilance peut être un atout pour un grand groupe.

Le devoir de vigilance : un dispositif vertueux, mais coûteux

Dans le but de lutter contre le travail dissimulé, les grands groupes sont obligés de lancer des vérifications sur la probité fiscale, sociale et sociétale des fournisseurs auxquels ils commandent des prestations. Dans ce cadre, il est demandé aux fournisseurs des documents précis attestant de leur immatriculation, et de leur situation au regard des administrations fiscales et sociales.

 

Ces documents doivent être fournis périodiquement, car leur durée de validité est limitée dans le temps : tenir à jour le suivi de l’ensemble de ces documents peut se révéler fastidieux et coûteux. Ca l’est d’autant plus lorsque l’on fait travailler des centaines, voire des milliers de fournisseurs différents. Or c’est un phénomène qui tend à se développer avec l’atomisation des compétences dans le domaine du Sourcing IT. Alors, comment les grands groupes peuvent-ils gérer ses contraintes ?

 

Pourquoi confier à un tiers cette vérification ?

Faire appel à un tiers de confiance permet d’industrialiser le processus de surveillance liée au devoir de vigilance via un guichet unique. Le tiers prend alors la responsabilité de son suivi et de sa complétude, et mène les actions nécessaires pour s’assurer de la régularité de l’ensemble des fournisseurs. Ces actions gérées par un tiers représentent un coût bien moindre à celui qui serait nécessaire si elles étaient accomplies en interne, faute de moyens industrialisés prévus à cet effet.

 

En outre, à l’instar de Beteam, les tiers spécialisés dans le domaine sont capables d’amener des services de veille légale supplémentaires (Loi Sapin, durée de prestation, taux de dépendance…) et du conseil dans la contractualisations des prestations. L’objectif est de sécuriser toujours plus chaque partie prenante, qu’il s’agisse du client émetteur de la mission ou des PME, startups, indépendants répondant à celle-ci.

 

Déléguer, mais garder le contrôle

Même si le tiers assume de forts engagements, le client doit toujours pouvoir connaître à tout moment l’état au regard des obligations de vigilance de tout ou partie de ses prestataires. C’est pourquoi, comme le fait Beteam à travers sa plateforme, un accès permanent au suivi des documents permet de s’assurer en temps réel de la situation de chaque société ou partenaire indépendant. Le client peut quand il le souhaite de prendre les mesures nécessaires en cas d’irrégularité ou de documents manquants.

graphic 1

Découvrez nos solutions de portage commercial

Beteam est le guichet unique pour les groupes qui cherchent à rationaliser et sécuriser leur base fournisseurs